Et me voilà repartie dans mon tour des présentations des fromages de ma région.

Aujourd'hui c'est l'Epoisses qui est à l'honneur, principalement parce que c'est l'un des fromages bourguignons les plus connus et aussi parce qu'il s'est retrouvé dans mon frigo la semaine dernière.

Bon, il n'était pas là complètement par hasard puisque je suis aller le chercher chez un fromager aux Halles, à Montpellier (dur d'être dans le sud!) mais je le voulais vraiment ce fromage!

P1040672

L'Epoisses à une jolie histoire puisqu'il a failli complètement disparaître dans les années 50. Ce n'est que grâce à des passionnés (fromagers) qui sont allés rechercher la recette de fabrication ancestrale que l'on peut aujourd'hui apprécier ce fromage.

Pour la présentation officielle, l'Epoisses est un fromage AOC à base de lait de vache, à pâte molle et à croûte lavée dont la croûte présente des couleurs orangées ou rougeâtres selon le degré d'affinage. Sa particularité réside dans le fait qu'il est lavé de nombreuses fois avec du Marc de Bourgogne.

Vous pouvez en consommer toute l'année mais il est plus particulièrement goûteux en juillet / août car il a été fabriqué avec des laits des premières mises à l'herbe, ou en novembre / décembre car les vaches ont pâturé les regains d'automne et donnent un lait riche et aromatique.

En ce qui concerne le goût, c'est assez fort, il faut bien le reconnaître (surtout dans le frigo). Cependant, la saveur reste subtile, fondue je dirais et on a même de sympathiques notes de fruits secs. On peut le déguster un peu ferme (fraîchement sorti du réfrigérateur) ou bien coulant (mais plus aromatique), à vous de choisir.

Si vous êtes curieux, je vous invite à visiter le site du Syndicat de défense de l'Epoisses (il faut bien défendre ses fromages !!!).


A déguster avec...
Peu affiné, l'Epoisses se marie très bien avec un Bourgogne blanc de la Côte de Beaune ou de la Côte chalonnaise. On peut également envisager un vin des Côteaux de l'Auxois, terroir d'origine de l'Epoisses.
Plus affiné, il s'harmonise bien avec un Bourgogne rouge de type Gevrey-Chambertin, Savigny-lès-Beaune ou encore un Irancy de l'Yonne.
Et sinon, du Marc de Bourgogne pour ceux qui apprécient les alcools forts.