Moi Bourguignonne et fière de l'être

23 juillet 2010

Tentative au chocolat et amandes au caramel rouge

Passé l'âge de 7 ans, les desserts et moi ont s'est un peu fâchés. Bizarrement, les tartes au citron et divers gâteaux étaient presque trop faciles à cette époque (maman était à côté pour donner les indications) et aujourd'hui je trouve cela nettement moins facile. Ce qui aurait dû être un super brownie chocolat aux pralines s'est finalement avéré être un gâteau (presque) imphotographiable au chocolat et amandes caramélisées au cassis.

Quoiqu'il en soit, comme le résultat à visiblement plu à mon entourage (c'est super bon il a dit), cette recette mérite bien une parution sur ce blog.

IMG_1151

Pour 8 personnes
70g d'amandes mondées
100g + 150g de sucre
50ml (50g) d'eau
5c à soupe de crème de cassis
200g de chocolat noir
160g de beurre
60g de farine
3 oeufs + 1 jaune
1c à soupe de Nutella (facultatif)

IMG_1171

Préparation des amandes caramélisées : 15 min + 1 heure de repos

Dans une casserole à fond épais, verser les amandes, les 100g de sucre, l'eau et 5 cuillères à soupe de crème de cassis. Faire fondre à feu doux.

Quand le sucre à bien fondu, faire bouillir le mélange en remuant pendant environ 6 minutes. Le mélange devient plus foncé et la texture plus dense, le caramel commence à se former (c'est l'étape qui différencie les pralines des amandes au caramel !).

Retirer du feu et mélanger vivement pour bien enrober les amandes ... de caramel. Verser sur du papier cuisson et laisser refroidir une heure environ.

Ensuite à l'aide d'un pilon ou autre chose (moi j'ai utilisé un verre, un verre solide), concasser les amandes. Réserver.

Préparation du gâteau au chocolat :

Préchauffer le four à 180° C (th 6).

Dans une casserole faire fondre à feu très doux le beurre et le chocolat. Retirez du feu et ajouter les 150g de sucre. Mélanger. Ajouter la cuillère à soupe de Nutella si vous en avez.

Incorporer ensuite les oeufs, un par un en veillant à bien mélanger entre chaque ajout. Ajouter ensuite la farine et mélanger jusqu'à l'obtention d'une pâte lisse. En dernier, ajouter les amandes concassées.

Verser la préparation dans un petit plat allant au four et enfourner pendant 40 minutes. Surveiller car l'épaisseur de pâte dans le plat influencera le temps de cuisson.

Le dessus du gâteau doit normalement être craquelé et la lame d'un couteau doit ressortir à peine humide.

Bon appétit et n'hésitez pas à me dire si vous avez obtenu un résultat différent, avec cette recette rien n'est sûr.

Posté par Anne-Cecile à 13:46 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,


03 juillet 2010

Clafoutis aux cerises et ratafia

Ma récente découverte du ratafia de Bourgogne et l'arrivée de cerises fraîchement cueillies dans ma cuisine sont à l'origine de cette recette de clafoutis aux cerises confites. Un dessert à déguster sur un transat, à l'ombre d'un sophora par exemple.

IMG_0650

IMG_0686

Pour environ 6 personnes
500g de cerises
1/4l de lait
80g de farine
25g + 125g de sucre en poudre
4 oeufs
80g de beurre mou
15cl + 2c à soupe de ratafia
20g de sucre glace (facultatif)

IMG_0723

Préparation des cerises: 1 heure

Déposer vos cerises dans une casserole et ajouter les 15cl de ratafia et 25g de sucre en poudre. Laisser la casserole sur un feu moyen pendant une dizaine de minutes puis remuer pour bien imbiber toutes les cerises de ratafia et de sucre. Couvrir en laissant un petit filet d'air et laisser sur un feu doux pendant environ 50 minutes. Remuer de temps en temps.

A la fin, les cerises sont rosées et légèrement translucides avec un aspect confituré. Les égoutter et réserver le jus dans un bol ou dans un autre récipient.

Vous pouvez choisir d'enlever les noyaux comme moi (je trouve que les noyaux gâchent ma bouchée de clafoutis) mais les puristes préfèrent les laisser, cela donne plus de goût.

Préparation du clafoutis: 10min + 45min de cuisson

Placer les oeufs dans un saladier avec le sucre et mélanger délicatement à la cuillère. Ajouter ensuite la farine et le beurre puis petit à petit en remuant doucement, le lait. Incorporer en suite les 2 cuillères à soupe de ratafia et 2 cuillères à soupe du jus de confiturage des cerises.
Terminer de mélanger les ingrédients au fouet pour obtenir un texture homogène et presque mousseuse.

Beurrer votre moule ou vos ramequins. Disposer les cerises sur fond et recouvrir de pâte à clafoutis. Mettre au four à 180° pendant 45 minutes.
Vous pouvez saupoudrer votre clafoutis de sucre glace avant de servir, c'est au choix.

Posté par Anne-Cecile à 13:41 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

26 juin 2010

Cocktails d'apéritif et ratafia de Bourgogne

Le ratafia je connaissais mais seulement de nom. J'ai pourtant des amis qui adorent ça et qui en boivent régulièrement mais je n'avais jamais vraiment eu, ou chercher, l'occasion de goûter. Du coup, lorsque mon regard cherchant une bouteille de vin dans les rayons est tombé sur une bouteille de ratafia de Bourgogne, j'ai pris cela pour un signe du destin.

Le ratafia de Bourgogne est une boisson apéritive (18°) qui mélange 2/3 de moût de raisins et 1/3 de vieux Marc de Bourgogne. Le moût est le jus de raisin que l'on obtient après le foulage ou pressurage (l'une des nombreuses étapes dans l'élaboration du vin) et à ce moment il n'est pas encore fermenté. C'est un jus de fruit très sucré et assez dense puisqu'il contient aussi la pulpe, les peaux... Il faut donc bien différencier le ratafia et les apéritifs à base de vin (il y a eu fermentation) qui n'ont pas du tout le même goût.

Revenue à la maison, toute fière de ma trouvaille, il m'a bien fallu goûter pour décider de ce que j'allais faire avec ce ratafia. Et bien, cet apéritif m'a surprise. Je m'attendais à quelque chose de fort en alcool et finalement non. C'est assez sucré et légèrement acidulé, l'alcool est présent mais bien équilibré. Conclusion de ce premier essai avec le ratafia de Bourgogne, c'est super bon !

On a donc essayé quelques mélanges à base de ratafia de Bourgogne et voici deux cocktails à boire avec (ou sans) modération.

IMG_0791

1/3 ratafia de Bourgogne et 2/3 de rosé bien frais. Pour plus de fraîcheur vous pouvez rajouter un ou deux glaçons comme moi, mais je reconnais que les goûts sont plus marqués sans glace.

IMG_0903

Un peu plus acidulé par ici... 4/5 de ratafia et 1/5 de jus de pamplemousse.

Posté par Anne-Cecile à 13:45 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

17 juin 2010

Petits farcis rustiques

Un nouveau job c'est un peu comme quand vos parents viennent passer quelques jours chez vous, vous êtes ravis mais il faut un peu ré-organiser vos journées. Du coup, depuis deux semaines, la cuisine était un peu passée à la trappe. Je pensais réellement ne pas pouvoir m'y remettre tout de suite, mais voilà, c'était sans compter sur le soleil qui revient (timidement) et l'arrivée d'une envie irrésistible de petits farcis.

Je ne sais pourquoi mais ce plat m'inspire les vacances, les repas entre amis sur une terrasse au soleil avec un verre de rosé bien frais, les plongeons dans une piscine, et hier l'envie de cuisiner (et de week-end) fut plus forte que la paresse (heureusement!).

Le plus classique pour les légumes farcis c'est avec des tomates et des courgettes rondes mais on peut aussi en faire avec des poivrons (pas envie ce jour là) ou des aubergines (elles n'étaient vraiment pas belles).

IMG_0872

IMG_0108

Préparation: 15 minutes
Cuisson: 40 minutes

Pour 4 personnes
8 belles tomates fermes
4 courgettes rondes
700g de chair à saucisse
200g de lardons
1 gros oignon blanc
1 oeuf
2 c. à soupe de moutarde
2 pincées de muscade
1 pincée de coriandre
Riz en vrac

Dans une poêle, faire griller les lardons puis les dégraisser sur une feuille de papier absorbant. Réserver. Découper l'oignon en tout petits cubes.

Dans un saladier, placer la chair à saucisse et y incorporer l'oeuf, la moutarde, les épices et quatre pincées de riz non cuit. Rajouter les oignons et les lardons. Mélanger délicatement. Saler, poivrer. Votre farce est prête.

Prendre les tomates, les courgettes et découper un chapeau. J'enlève également un tout petit peu de la base des courgettes rondes. Vider l'intérieur des légumes à l'aide d'un petit couteau pour faire la trace puis d'une cuillère à soupe. Si vous avez une belle pulpe de tomate vous pouvez en ajouter un peu (pas la totalité) dans la farce. Déposer les légumes retournés sur un papier absorbant pour évacuer le jus.

Préchauffer le four à 180° (th 6).

Retourner vos légumes dans le bon sens et glissé quelques grains de riz au fond (cela absorbera le trop plein de jus qui ramollit les légumes). Incorporer ensuite la farce et refermer avec les chapeaux. Disposer tomates et courgettes dans un plat allant au four et enfourner à 150° (th 5) pendant 40 minutes environ.

A déguster avec...
Un rosé bien frais en période estivale comme un Tavel par exemple ou vin rouge de la vallée du Rhône comme un Vacqueyras ou un Crozes Hermitage. Évitez les vins rouges avec trop de caractère.

Posté par Anne-Cecile à 22:38 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

04 juin 2010

Saint Jacques poêlées, lard grillé et asperges vertes

J'aurais du poster cette recette il y a déjà quelques semaines mais je l'ai comme qui dirait un peu oubliée au fond d'un tiroir. Et puis le temps passant, je ne savais plus très bien comment vous la présenter et donc je repoussais encore et encore l'échéance. Mais voilà je l'aime bien cette recette et je trouve dommage de ne pas la partager alors je vais essayer de vous expliquer quand même le contexte.

Il était une fois un repas de famille où la personne en charge de l'entrée et bien c'était moi. Il a donc fallu que je trouve une recette ou tout du moins une idée qui puisse satisfaire ma soeur (plutôt facile), mes parents (pas de miel et pas trop sucré-salé), mes grands parents (surtout pas de fromage en entrée, pas du tout de sucré-salé et plutôt classique).
Attention, cela n'a pas l'air aussi facile que ça en a l'air.

L'idée des asperges est venue facilement et celle des Saint Jacques aussi. Les coquilles Saint Jacques ça plaît à tout le monde et c'est fin, goûteux, bref c'est divin. Pour la suite de la recette, je dois avouer qu'elle s'est finie autour d'un café avec ma maman sur le marché, un peu dans l'urgence (complètement dans l'urgence en fait puisqu'il nous restait une demi-heure pour faire les courses). Bien sûr cet épisode là on l'a pas vraiment précisé lors du repas, ça ne sert à rien d'affoler les convives quand le résultat est bon.

P1040812

Ah oui, une petite précision qui à tout de même son importance. Cette recette est je dirais une recette "minute" qui vous oblige à passer quelques instants en cuisine juste avant de servir donc soit vous avez une cuisine américaine ouverte sur vos invités, soit vous avez des petites mains pour vous aider soit vous recevez votre famille !

     P1040813

Repos: 4 à 5 heures
Préparation: 30 minutes (mais il faut s'activer)

Pour 4 personnes
16 Saint Jacques avec le corail
16 asperges vertes
8 tranches de lard fumé
25cl de crème liquide
15cl de vin blanc sec
1/2 litre de lait
Beurre, huile
Muscade
Sel, poivre

Placer les Saint Jacques dans un saladier et recouvrir de lait. Laisser reposer quatre à cinq heures au réfrigérateur. Cela permet de les décongeler d'une part (si elles sont surgelées) et de les rendre tendres et juteuses d'autre part.

Sortir les noix du lait, les placer sur un papier absorbant et les mettre de côté à l'air libre toujours sur leur papier absorbant.

Faire bouillir une grande casserole d'eau salée pour blanchir les asperges. Couper environ 1cm de la tige des asperges. Cette partie est souvent est très dure et moins goûteuse que le reste. Plonger les asperges dans l'eau bouillante 2 à 3 minutes puis les disposer également sur un papier absorbant. Découper de petits tronçons de 3 ou 4cm. Réserver.

Préchauffer votre four à 180°.

Placer le vin blanc dans une petite casserole et le laisser à feu moyen pendant 15 minutes environ. Ajouter ensuite la crème, une pincée de muscade, un peu de sel et une pincée de poivre noir. Remuer doucement.
Baisser le feu et laisser encore chauffer une dizaine de minutes.

Enfourner les tranches de lard fumé sur une plaque et les laisser une dizaine de minutes pour qu'elles deviennent croustillantes. Il faut un peu les surveiller car certains fours sont plus rapides que d'autres.

Voilà, c'est à partir de maintenant que ça se précipite.

Mettre un fond d'huile dans une poêle et y disposer les tronçons d'asperges (sauf les pointes). Les faire revenir à peu près quatre minutes et ajouter les pointes pour encore quatre minutes de cuisson.

Lorsque vous ajoutez les pointes, faire chauffer un peu de beurre dans une autre poêle et lorsqu'il est bien fondu et bien chaud, ajouter les Saint Jacques. Les laisser trois à quatre minutes pour chaque face pour qu'elles soient cuites et dorées.

Disposer ensuite deux tranches de lard sur chaque assiette, les tronçons d'asperges et les noix de Saint Jacques. Recouvrir d'une cuillère à soupe (pas plus) de crème au vin blanc.

Servir immédiatement.

Astuce: Pour les Saint Jacques, faîtes attention si vous prenez des surgelées il  ne faut pas hésiter à y mettre le prix pour avoir des noix de belle qualité. Celles de Picard sont très bonnes mais c'est toujours mieux si vous en trouvez des fraîches.

A déguster avec...
Nous on a choisi un Mercurey blanc 2006 de chez François Raquillet mais un autre vin blanc un peu fruité et minéral conviendra très bien comme un Sancerre ou un Meursault ou encore un vin d'Alsace.

Posté par Anne-Cecile à 19:12 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,



Fin »